Les archives de la Digital week

- Numérique

Ollivier Moreels présente « Portraits Chinois Numériques »

Artiste plasticien, photographe et vidéaste, Ollivier Moreels enseigne à l'Ecole d'arts de Saint-Nazaire. - Agrandir l'image, .JPG 1,34Mo (fenêtre modale)
Artiste plasticien, photographe et vidéaste, Ollivier Moreels enseigne à l'Ecole d'arts de Saint-Nazaire.

Artiste plasticien, Ollivier Moreels a sillonné le territoire de l’agglomération pour créer « Portraits Chinois Numériques », une œuvre collaborative avec des habitants de 7 à 90 ans. Des ateliers d’art numérique proposés dans 7 médiathèques de la CARENE et un EHPAD ont permis de constituer une collection d’autoportraits qui sera présentée dans le cadre de la Saint-Nazaire Digital Week.

Un projet itinérant au plus proche des habitants

Lancé au printemps dernier dans le cadre du Projet culturel de territoire (PCT), le projet artistique d’Ollivier Moreels a rencontré un vif succès auprès des habitants de l’agglomération. Dans chaque lieu parcouru, une dizaine de contributions est venue compléter la collection d’autoportraits. « C’est une représentation du patrimoine humain du territoire, » explique l’artiste.

Le principe, des ateliers ludiques et artistiques où les participants étaient invités à créer leur autoportrait à l’aide de tablettes numériques. « Après une brève introduction sur l’histoire de l’art, je proposais de tirer une carte avec un mot : "si j’étais un insecte, je serais…" ça a donné de chouettes propositions, » se réjouit Ollivier.

« Ce sont de belles rencontres. Les gens viennent participer à un atelier puis se prennent au jeu. Ils se livrent, se racontent. De l’anecdote aux récits plus profonds, la parole se libère et donne une véritable matière à l’autoportrait. Je suis une sorte de psy artistique, » plaisante Ollivier. Ces témoignages, résumés en quelques lignes, viendront en complément de l’œuvre.

Au mois de juin, une session de Portraits Chinois Numériques a été consacrée à 10 artistes du territoire. « Nous avons un véritable vivier créatif à Saint-Nazaire, dans toutes les disciplines – danse, musique, cinéma, peinture, écriture… J’avais à cœur de leur dédier une place dans cette exposition », confie Ollivier.

Au programme de la Saint-Nazaire Digital Week

L’ensemble de la collection sera présenté à l’occasion de la Saint-Nazaire Digital Week en septembre prochain. En tout, une cinquantaine d’œuvres sera exposée. Une pièce spécialement composée par la chorégraphe nazairienne Vanessa Leprince proposera une performance lors du vernissage de l’exposition, le 15 septembre. Elle sera accompagnée du compositeur argentin Arturo Gervasoni.

Ollivier Moreels enseigne à l’Ecole d’arts depuis une vingtaine d’années. Ancré dans le paysage culturel du territoire, l’artiste a participé au développement des arts numériques à Saint-Nazaire, notamment avec la création de l’ECM et des EPN. « La Saint-Nazaire Digital Week est un événement intéressant car il donne l’opportunité aux artistes locaux de proposer leurs créations et permet de créer des connexions entre les professionnels du numérique et le grand public, » conclut Ollivier.

Exposition « Portraits Chinois numériques » à partir du 15 septembre au magasin Silebo – rue Albert De Mun.