Le plan climat air énergie territorial

La qualité de l'air - Agrandir l'image, .PNG 16,34Ko (fenêtre modale)

Le PCAET fixe des objectifs en matière de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre, d’amélioration de la qualité de l’air et de production d’énergies renouvelables pour concilier développement et adaptation au changement climatique.

Tout sur le PCAET en moins de 3 minutes

Donnez votre avis

 Le PCAET a été adopté en conseil communautaire le 30 avril 2019. A l’été 2019, les habitants seront invités à enrichir le programme d’actions en apportant leur contribution sont invités à enrichir la démarche en apportant leur contribution, lors de la consultation publique, ouverte du 20 août au 23 septembre 2019 :

  • En ligne sur le registre numérique accessible 7j/7, 24h/24 du 20 août à 9h au 23 septembre à 18h. Dans chacun des lieux de consultation, un poste informatique sera tenu à disposition du public pour y consulter le dossier de
    consultation et formuler ses observations.
     
  • Par courrier électronique envoyé à l’adresse internet suivante : concertation-publique-1484@registre-dematerialise.fr
     
  • Par écrit sur les registres de consultation ouverts à cet effet et accessibles, aux jours et heures habituels d’ouverture : à la CARENE, siège de la consultation et dans chacune des Mairies principales des communes du territoire. »

Les axes stratégiques

Axe stratégique 1. Agglomération et communes : être exemplaires

Orientation #1

Réduire la consommation énergétique du patrimoine public de 10 % à l’horizon 2025 (par rapport à 2012).

  • Objectif 1.1 | Réduire les consommations d’énergie sur le patrimoine public bâti de 15 % en 2025 par rapport à 2012.
  • Objectif  opérationnel 1.2 | Réduire les consommations d’énergie des équipements aquatiques pour minimiser l’augmentation des consommations liée à l’ouverture du centre aquatique en 2018 (+26 % en 2025 par rapport à 2012).
  • Objectif  opérationnel 1.3 | Réduire les consommations d’énergie sur les process du cycle de l’eau de 5 % en 2025 par rapport à 2012.
  • Objectif 1.4 | Réduire les consommations d’énergie sur l’éclairage public de 19 % en 2025 par rapport à 2012.
  • Objectif 1.5 | Améliorer la gestion énergétique du parc informatique et des outils de télécommunication.
  • Objectif 1.6 | Mettre en œuvre la stratégie d’achat d’énergie pour obtenir le meilleur service au meilleur prix et assurer le suivi énergétique.
  • Objectif 1.7. | Concevoir des espaces et des équipements publics économes en eau potable et améliorer la performance du réseau de distribution d’eau potable.
  • Objectif 1.8 | Mobiliser les usagers des équipements publics pour qu’ils s’inscrivent dans des démarches d’économies d’énergies et d’eau

Orientation #2

Massifier la production d’énergie d’origine renouvelable sur le patrimoine public pour contribuer à l’objectif de  25 % du mix énergétique territorial.

  • Objectif 2.1 | Électricité renouvelable : développer la production de 10 MW de puissance installée sur le patrimoine public (soit l’équivalent de 60 000 m² de PV) et 40 MW de PV au sol à 2030
  • Objectif  opérationnel 2.2 | Chaleur renouvelable et de récupération – Contribuer à l’objectif territorial de 31 % de chaleur renouvelable dans le mix énergétique en 2030.
  • Objectif  opérationnel 2.3 | Augmenter la part du biogaz dans le mix énergétique global.

Orientation #3

Optimiser les flottes de véhicules, convertir les motorisations diesel vers des solutions « propres » et favoriser les alternatives à la voiture.

  • Objectif 3.1 | Renouveler l’ensemble des flottes de véhicules publics au profit d’une énergie moins émissive de polluants atmosphériques et de GES à l’horizon 2025 (objectif intermédiaire : 50 % des nouveaux véhicules à l’horizon 2020).
  • Objectif 3.2 | Optimiser l’usage des véhicules à travers une recherche de mutualisation de moyens et la recherche de pratiques innovantes pour réduire de 5 % la consommation du parc auto en 2025 par rapport à 2012.
  • Objectif 3.3 | Renforcer les Plans de Déplacement des Administrations

Orientation #4

Améliorer la qualité de l’air intérieur des bâtiments publics et sensibiliser leurs usagers à ces enjeux.

  • Objectif 4.1 | Accompagner les communes dans la préservation et l’amélioration de la qualité de l’air intérieur des bâtiments.
  • Objectif 4.2 | Consolider le diagnostic de qualité de l’air sur les zones à enjeux (Ecole Jean Jaurès, Grand Café) et limiter l’exposition des publics.

Orientation #5

Faire de la commande publique durable un levier de la transition écologique et climatique.

  • Objectif 5.1 | S’appuyer sur la commande publique pour réduire l’imapct de la collectivité

Orientation #6

Expérimenter pour innover.

  • Objectif 6.1 | Innover dans les bâtiments et process au service de la performance énergétique.
  • Objectif 6.2 | Innover dans la gestion de la donnée pour faciliter le pilotage énergétique.

Orientation #7

Développer une culture commune de l’adaptation au changement climatique.

  • Objectif 7.1 | Créer une culture commune du risque climatique (élus et collaborateurs comme habitants).

Axe stratégique 2. Développer une économie à moindre impact environnemental

Orientation #8

Faire du Grand Port Maritime Nantes - Saint-Nazaire un port de référence de la transition énergétique.

  • Objectif  8.1 | Produire une énergie verte et économique sur la zone industrielle portuaire.
  • Objectif  8.2 | Favoriser le développement du report modal et une mobilité à faible émission.
  • Objectif  8.3 | Participer au développement de l’économie circulaire.
  • Objectif  8.4 | Pérenniser la filière industrielle des énergies marines renouvelables (EMR).

Orientation #9

Accompagner les entreprises dans leur transition énergétique.

  • Objectif  9.1 | Accompagner les entreprises à réduire leur consommation d’énergie et à développer la production d’EnR.
  • Objectif  9.2 | Accompagner les entreprises dans la réduction des émissions de GES et des polluants atmosphériques liées aux déplacements.
  • Objectif  9.3 | Aménager des Zones d’Activités Économiques durables et intelligentes : vers des écoparcs.

Orientation #10

Développer les circuits de proximité. 

  • Objectif  10.1 | Structurer la filière de production alimentaire locale et favoriser la consommation locale sur le territoire.
  • Objectif  10.2 | Encourager l’implantation sur le territoire d’artisans du bâtiment RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) en capacité de réaliser des rénovations énergétiques globales et des installations EnR.
  • Objectif  10.3 | Structurer une filière bois énergie locale pour alimenter nos réseaux de chaleur.

Orientation #11

Accompagner les différents secteurs d’activités dans leur adaptation au changement climatique. 

  • Objectif  11.1 | Partager la connaissance du risque et s’appuyer sur le suivi en temps réel des réseaux pour en améliorer la résilience.
  • Objectif  11.2 | Fédérer les acteurs présents sur la Zone Industrialo-Portuaire autour d’une stratégie portant sur son adaptation et sa sécurisation face à l’aléa de submersion marine.
  • Objectif  11.3 | Favoriser le tourisme durable.

Axe stratégique 3. Habitants : accélérer le changement de pratiques pour réduire l'impact de chacun

Orientation #12

Habitat - Diminuer la dépendance énergétique des logements et lutter contre la précarité énergétique ; accompagner l'adaptation des logements aux risques climatiques

  • Objectif 12.1 | Accélérer la rénovation énergétique des logements privés et accompagner le développement des EnR | ECORENOVE CARENE objectif | 400 logements rénovés / an
  • Objectif 12.2 | Accompagner la rénovation énergétique et le recours aux énergies renouvelables du parc locatif social objectif | 250 logements rénovés / an
  • Objectif 12.3 | Soutenir les projets citoyens d'énergies renouvelables
  • Objectif 12.4 | Informer les habitants sur les dispositifs d'aide à la rénovation énergétique, sur les solutions EnR adaptées à leur logement et sur la qualité de l'air
  • Objectif 12.5 | Prendre en compte le risque dans la rénovation et la construction des logements

Orientation #13

Mobilités - Favoriser le recours à des modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle pour réduire sa part modal de 71% en 2015 à 63% en 2030

  • Objectif 13.1 | Renforcer la multimodalité et l'intermodalité
  • Objectif 13.2 | Apporter des réponses sur mesure aux différents usages
  • Objectif 13.3 | Développer les modes actifs pour atteindre 28% de part modale en 2030 (22% en 2015)
  • Objectif 13.4 | Conforter l’offre de transports collectifs pour atteindre une part modale de 8% en 2030 (6% en 2015)
  • Objectif 13.5 | Enclencher de nouveaux usages de la voiture individuelle

Orientation #14

Déchets – Transformer les déchets en ressources et augmenter la valorisation des déchets produits

  • Objectif 14.1 | Poursuivre les actions de prévention des déchets pour réduire à la source la production de bio-déchets et déchets verts
  • Objectif 14.2 | Viser une valorisation des déchets optimale au plus proche du territoire
  • Objectif 14.3 | Soutenir les projets d’économie circulaire
  • Objectif 14.4 | Sensibiliser pour réduire la production de déchets et améliorer le tri

Orientation #15

Mobilisation – Embarquer l’ensemble de la société civile dans la transition énergétique et climatiques

  • Objectif 15.1 | Organiser des temps forts réguliers de mobilisation de la société civile et de valorisation des actions locales
  • Objectif 15.2 | Sensibiliser les plus jeunes pour diffuser la prise de conscience et susciter le passage à l’action dès le plus jeune âge
  • Objectif 15.3 | Impliquer les habitants dans la construction des mesures adaptatives, pour favoriser leur acceptabilité sociale et tendre vers des projets fédérateurs

Axe stratégique 4. Organisation territoriale

Orientation #16

Améliorer et partager la connaissance sur les aléas cli- matiques et l’évolution de leurs impacts attendus sur le territoire.

  • Objectif  16.1 | Réaliser des études pour améliorer la connaissance.
  • Objectif  16.2 | Identifier les modes constructifs adaptés et résilients aux aléas, via des retours d’expériences et analyses coûts/bénéfices.
  • Objectif  16.3 | Consolider et partager nos connaissances territorialisées en matière de risques naturels et technologiques à l’échelle du bassin de risques.

Orientation #17

Anticiper, planifier l’aménagement du territoire pour améliorer sa résilience face aux impacts du changement climatique.

  • Objectif  17.1 | Prendre en compte les enjeux Climat – Air – Energie dans l’aménagement du territoire : faire du PLUi et du PDU des outils de mise en œuvre du PCAET.
  • Objectif  opérationnel 17.2 | Se prémunir des risques littoraux.
  • Objectif  opérationnel 17.3 | Planifier l’aménagement et la gestion du sentier littoral pour garantir sa pérennité.
  • Objectif  17.4 | Mieux prendre en compte le risque Retrait-Gonflement des Argile (RGA) dans la conception et l’exploitation des infrastructures de réseau.
  • Objectif  17.5 | Adapter la gestion de l’eau aux évolutions climatiques pour réduire les risques de dégradation de la ressource en eau en qualité et en quantité.

Orientation #18

Améliorer la performance énergétique et environnementale globale des opérations d’aménagement.

  • Objectif  18.1 | Anticiper les évolutions réglementaires en matière d’énergie et de climat dans les opérations d’aménagement publiques.
  • Objectif  18.2 | Expérimenter des modes d’aménagements et des prin- cipes constructifs qui prennent en compte les enjeux d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques

Axe transversal. Piloter, évaluer le PCAET et communiquer les résultats

Orientation #19

Piloter et évaluer le PCAET.

  • Objectif  19.1 | Piloter la donnée énergétique territoriale et suivre l’avancement du PCAET.
  • Objectif  19.2 | Évaluer PCAET.

Orientation #20

Communiquer et rendre compte de l’atteinte des ob- jectifs.

  • Objectif  20.1 | Diffuser et partager les actions du PCAET.

Consulter le rapport de développement durable

 

Chaque année un rapport permet d'évaluer l'évolution de la prise en compte du développement durable dans le fonctionnement de la collectivité et les actions menées sur le territoire.

Télécharger le rapport de développement durable de la CARENE