L'îlot Gare à La Chapelle-des-Marais

Ilot Gare à La Chapelle-des-Marais - Agrandir l'image, .JPG 61Ko (fenêtre modale)
Ilot Gare à La Chapelle-des-Marais

Un centre bourg renforcé.

La Chapelle-des-Marais représente 1 805 hectares, dont 2/3 sont des marais en bordure nord de la Brière.

Sa situation géographique a entraîné plusieurs contraintes, notamment pour son développement économique. Cependant, la commune est de plus en plus attractive de par sa proximité de la voie expresse Nantes-Vannes et de la mer, à 15 km. Cette attractivité engendre des évolutions structurelles, économiques et démographiques. Par ailleurs, l'utilisation plus économe de l'espace renforce la centralité du bourg. Il s'agit d'y diversifier les fonctions urbaines et la mixité sociale de l'habitat.

Au-delà du nécessaire renforcement de l'habitat par renouvellement du centre-bourg, la place des commerces et des services de proximité est un enjeu essentiel de la mixité urbaine. L'implantation d'un pôle médical ou d'une maison de santé était l'un des objectifs fixés par les élus, permettant de créer une synergie autour d'une offre de services complémentaires.

Un "Plan guide" a ainsi été développé puis validé par la commune en juillet 2010. Un travail plus spécifique a ensuite été engagé sur un premier îlot opérationnel : l'îlot "Gare".

Sur environ 4 500 m², il doit contribuer au projet global du centre bourg en assurant notamment une mixité des fonctions et des usages. C'est notamment sur cet îlot que doit être réalisée la maison de santé portée par la Commune afin de pérenniser les activités médicales et para-médicales sur son territoire.

Le programme envisagé devrait permettre également la construction de 26 logements sociaux afin de répondre aux objectifs de production fixés par le Programme Local de l'Habitat (48 logements sociaux sur 6 ans).

Pour faciliter la réalisation de cette opération, la CARENE a acquis les terrains de cet îlot qui accueillait auparavant un commerce. Les bâtiments encore en place sur le site en 2011 ont ensuite été démolis.

Silène est l'opérateur désigné pour réaliser cette opération. Les travaux devraient commencer en 2014.