Les actus

- Transition écologique

Station d'observation participative à Pornichet

Cette borne sur la plage de Bonne source à Pornichet permet à chacun de prendre des photos avec son téléphone et de les envoyer au réseau Coastsnap. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay) - Agrandir l'image, .JPG 173Ko (fenêtre modale)
Cette borne sur la plage de Bonne source à Pornichet permet à chacun de prendre des photos avec son téléphone et de les envoyer au réseau Coastsnap. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay)

Le premier observatoire participatif du réseau Coastsnap Pays de la Loire a été inauguré cet après-midi à Pornichet. Avec le grand public, il contribuera à améliorer les connaissances sur les effets du changement climatique.

Pour enrichir la base de données gérée par l'Observatoire régional des risques côtiers en Pays de la Loire, il suffit de placer votre téléphone dans le socle qui vient d'être inauguré ce vendredi 13 mai à la plage de Bonne source à Pornichet. Prenez une photo et envoyez-la au réseau Coastsnap à l'aide d'un QR code, par mail ou par les réseaux sociaux.

Cette participation contribuera à mieux comprendre l'évolution du trait de côte, d'améliorer la gestion des sites et de suivre les conséquences du changement climatique.

L'implantation de cet observatoire s'inscrit dans le Plan Climat Air Energie Territorial de la CARENE adopté fin 2019 et permet de sensibiliser le public aux risques littoraux, tels que la hausse du niveau de la mer. Deux stations seront installées à Noirmoutier et une à Saint-Jean-de-Monts.

Le projet Coastsnap est né en 2017 en Australie grâce à des chercheurs de l’université de Sydney. Cette initiative de science participative permet à chacun de devenir un acteur à part entière de l’observation du littoral.
Retrouvez plus d’informations sur le site internet de Coastsnap Pays de Loire.

Piloté par l’Observatoire Régional des Risques Côtiers, le projet a reçu le soutien financier de la DREAL Pays de la Loire (prise en charge des frais d’équipement du site). La CARENE débourse 4 500 €/an pour l’analyse des images de sa station.

Dès 2020, la CARENE et Cap Atlantique ont répondu à l’appel à partenaires lancé par le CEREMA et l’Association Nationale des Élus du Littoral (ANEL) qui proposaient "d’accompagner les collectivités pour la gestion intégrée du littoral". Ensemble, elles élaborent une stratégie conduite en quatre phases : après avoir achevé la réalisation du diagnostic du territoire en cours, avec un focus sur 4 "sites-écoles" dont celui de la plage de Bonne Source à Pornichet, des scénarios seront établis à moyen et long terme pour aboutir à une proposition d’un plan d’actions.