- Agglomération, Economie, Environnement

Saint-Joachim. Des panneaux solaires au-dessus du cimetière

Salle des fêtes et son parking couvert d'ombrières, cimetière et terrains de sports de Saint-Joachim. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay) - Agrandir l'image, .JPG 304Ko (fenêtre modale)
Salle des fêtes et son parking couvert d'ombrières, cimetière et terrains de sports de Saint-Joachim. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay)

[VIDEO] La commune de Saint-Joachim a présenté un nouveau projet aux habitants : couvrir le cimetière d'une structure innovante pour résoudre des problèmes liés à l'eau et poursuivre la transition énergétique avec la production d'énergie verte.

Deux réunions publiques avaient pour thème un projet jamais vu en France vendredi 11 juin à Saint-Joachim : la couverture du cimetière par une structure en bois et en panneaux photovoltaïques semi-translucides.

L'énergie solaire au cœur des projets de Saint-Joachim depuis 10 ans

Récupérer l'eau et améliorer l'accueil

Les habitants venus nombreux semblent avoir bien accueillis cette idée originale de couverture photovoltaïque sur un lieu sensible, mais qui résoudrait bien des problèmes liés à la présence de l'eau surtout l'hiver. "Nous pourrions ainsi canaliser l'eau du ciel", explique le maire Raphaël Salaün, "et améliorer le confort des familles très embêtées."

Cette eau de pluie serait stockée et servirait à arroser le terrain de football situé à proximité et qui peut nécessiter 3000 mètres cubes d'eau par an. Or, les restrictions liées au réchauffement climatiques sont très fortes et empêchent l'utilisation d'une telle quantité d'eau.

Lutte contre la précarité énergétique

Autres atouts mis en avant par la munipalité : atteindre 42% de production d'énergie verte en la rendant accessible à la population. "Chaque foyer pourrait acquérir quatre panneaux du cimetière," détaille le maire de Saint-Joachim, "produire 1500 à 1800 kWh/an et les consommer chez lui. Il suffit de disposer d'un compteur Linky pour être reconnu par le réseau Enedis. Attention, l'énergie n'est pas stockée, il faut la consommer aussitôt, en journée."

Le coût de quatre panneaux HT s'élève à 1800 € et la commune travaille avec une agence bancaire locale pour des facilités pour les familles. L'économie annuelle sur l'énergie est estimée à au moins 250 € en se basant sur les coûts de l'énergie de 2020. Il faut donc compter huit ans pour le retour sur investissement.

En tout, ce sont plus de 5300 panneaux qui seraient installés sur des structures en bois de 8600 mètres carrés, ancrées dans le sol sans recours à des tranchées.