- Agglomération, Divers, Environnement, Travaux

Raccordement éolien à Saint-Nazaire. Chantier spectaculaire entre terre et mer

Un convoi exceptionnel avec deux remorqueurs approche deux longs tubes de la plage de la Courance. Ces fourreaux accueilleront les câbles électriques du parc éolien offshore sur la bande littorale de 300m. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay) - Agrandir l'image, .JPG 141Ko (fenêtre modale)
Un convoi exceptionnel avec deux remorqueurs approche deux longs tubes de la plage de la Courance. Ces fourreaux accueilleront les câbles électriques du parc éolien offshore sur la bande littorale de 300m. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay)

[vidéo] Les fourreaux qui accueilleront les câbles électriques des éoliennes ont pris place sur le fond marin de la bande littorale devant la plage de la Courance à Saint-Nazaire. A mi-parcours dans le calendrier, le chantier de raccordement au futur parc éolien offshore se poursuit dans de bonnes conditions.

L’opération de pose des 276 mètres de fourreaux s’est déroulée comme prévu la semaine dernière. Les fourreaux sont ces tubes noirs qui protègeront les câbles sous-marins du futur parc éolien au large de Saint-Nazaire, une liaison double de 225000 volts.

Des conditions optimales pour une opération exceptionnelle

Le parc de 80 éoliennes offshore devrait être mis en service à l’été 2022. RTE, Réseau de Transport d’Electricité, prépare les fourreaux depuis le mois de janvier sur le site de la Pierre à l’oeil à Paimboeuf. Ils ont été assemblés pour former une longue gaine posée sur des rails, puis acheminée mardi 19 mai en flottaison sur la Loire jusqu’à Saint-Nazaire.

Le lendemain, mercredi 20 mai, cette opération exceptionnelle s’est poursuivie avec l’installation de la gaine sur la bande littorale de 300 mètres devant la plage de la Courance. Les extrémités des fourreaux ont été ouvertes. Cela a permis d’injecter de l’eau pour couler les tubes dans une tranchée sous-marine. Un premier câble électrique y sera installé autour de la mi-août.

La plage de la Courance accueille la jonction d’atterrage, c’est-à-dire le raccordement des câbles sous-marins aux câbles souterrains. Sa réouverture au public a été reportée au 15 juillet en raison du retard pris dans le chantier avec le confinement.