- Agglomération

Agglomération. Le budget 2021

A Rozé, en bas du belvédère qui a ouvert ses portes en 2020, le Café du pont va faire l'objet d'un appel à manifestation d'intérêt en 2021. © Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire. - Agrandir l'image, .JPG 260Ko (fenêtre modale)
A Rozé, en bas du belvédère qui a ouvert ses portes en 2020, le Café du pont va faire l'objet d'un appel à manifestation d'intérêt en 2021. © Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire.

Le 9 février, la CARENE Saint-Nazaire agglomération a voté son budget pour l'année 2021. Les chiffres en détails.


Dépenses de fonctionnement - 165 077 K€

Une évolution maîtrisée des dépenses, en tenant compte des mesures de soutien liées à la crise sanitaire et de la montée en puissance des compétences, tout en maintenant une solidarité renforcée vis-à-vis des communes membres.

Dépenses d'investissement - 97 106 K€

Leur niveau demeure soutenu en 2021 avec la poursuite des aménagements structurants, des aménagements touristiques, ainsi qu’un soutien affirmé à l’habitat, au développement économique et au développement des mobilités sur l’ensemble du territoire (transports publics, pistes cyclables). La CARENE poursuit également la modernisation des capacités de production et de stockage de l’eau potable ainsi que de l’assainissement des eaux pluviales et usées. Elle assure en outre la modernisation de ses outils de collecte et traitement des déchets.

Recettes fiscales  - 100 652 K€

Les taux de CFE, de la taxe d’habitation et du versement transport restent constants, de même que celui de la TEOM après une baisse de 10,80 % à 10 % en 2019. La taxe d’habitation sur les résidences principales, supprimée en 2021, est remplacée par une fraction de TVA.

Eau et assainissement - 39 691 K€

Les tarifs restent inchangés en 2021.

Reversements aux communes -  51 886 K€

31 % des dépenses de fonctionnement de la CARENE financent les actions de ses communes membres.

Épargne nette - 24 811 K€

C’est un montant prévisionnel, mais qui retranscrit la bonne santé financière de la CARENE et sa capacité à assumer l’ambition
du projet d’agglomération.