Transition écologique

Depuis 2012, la CARENE est engagée dans un projet de Transition énergétique du Territoire. En 2013, son premier  Plan Climat  Energie Territorial a été adopté afin de mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire (entreprises, habitants, communes) pour atténuer l’impact de nos activités sur le changement climatique et réduire nos consommations d’énergie.

Cette année, la CARENE est engagée dans l’élaboration du futur Plan Climat Air Energie Territorial réalisé en  cohérence avec le Plan Local d’Urbanisme intercommunal et le Plan de Déplacement Urbain. 

La CARENE agit donc avec et auprès des habitants, des entreprises et des communes via différents dispositifs ou actions. 

Ecorenove et la plateforme de rénovation énergétique

Accédez à la plateforme  pour l'habitat.

SMILE : réseaux électriques intelligents

Compte tenu du caractère variable de leur production, la pénétration des énergies renouvelables dans le mix énergétique devra nécessairement s’accompagner d’une gestion adaptée et en temps réel des équilibres entre la production et la consommation d’énergie, notamment sur la partie électrique, en attendant de disposer de solutions de stockage qui atteignent une pertinence économique.

Aussi, pour anticiper le développement des filières renouvelables, notamment dans la perspective du futur parc éolien offshore au large de ses côtes, la CARENE s’est inscrite dans le projet SMILE (« Smart Ideas to Link Energy »). Porté par les régions Bretagne et Pays de la Loire, il a été lauréat en Mars 2016 d’un appel à projets national sur les réseaux électriques intelligents. L’ambition de cette association de territoires (s’étalant sur le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique et la Vendée) est de devenir un territoire de déploiement à grande échelle de solutions « Smart Girds », aux côtés des opérateurs de réseaux de distribution (ENEDIS) et transport d’électricité (RTE).

L’information et la mobilisation des habitants

Depuis 2015, la CARENE coordonne l’organisation de la semaine européenne du développement durable sur le territoire du 30 mai au 5 juin. Durant une semaine, les habitants bénéficient d’animations gratuites sur tout le territoire de la CARENE.

Tous les deux ans, la CARENE organise un rendez-vous ouvert à tous pour partager les initiatives publiques, citoyennes et privées en faveur de la transition écologique. La première édition de la Biennale de la transition écologique -  Le temps des solutions -  s'est déroulée en octobre 2016 au Cinéville de Saint-Nazaire.

Des appels à projets sont  lancés à la suite de la Biennale pour soutenir des projets innovants.  En 2017, la CARENE y a consacré 12 000 €. 

L’écologie industrielle territoriale

Quatrième Grand Port Maritime français, le Port autonome Nantes Saint-Nazaire assure 30 millions de tonnes de trafic extérieur chaque année, dont 70% sont des flux énergétiques (gaz, pétrole).

Une centaine d’entreprises est installée sur la zone industrialo-portuaire avale, de la raffinerie de Donges aux bassins de Saint-Nazaire dont beaucoup sont des industries lourdes très émissives en GES (gaz à effet de serre).

Dans le cadre de son PCET, la CARENE en lien avec l’ADEME et la CCI, s’est rapprochée du Port pour impulser une démarche d'écologie industrielle et territoriale à l’échelle de la Zon industrialo-portuaire. L’objectif est double puisqu’il s’agit de réduire les impacts de l'activité économique sur l’environnement tout en améliorant la compétitivité des entreprises par la mutualisation d’équipements et de services et la substitution de matières premières et d’énergie.

La stratégie de développement des énergies renouvelables

Élaborée en 2015, la stratégie de déploiement des énergies renouvelables a acté un objectif ambitieux : porter à 24 % la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale du territoire à l’horizon 2030 (elle était d’environ 4 % à la fin 2012).

Les filières les plus contributrices sont le solaire photovoltaïque pour la production d’électricité, grâce notamment à la valorisation des friches (industrielles, portuaires, routières…), des grandes toitures industrielles, des surfaces de parking (ombrières de stationnement) et des toitures du secteur résidentiel.

En matière de production de biogaz, la filière méthanisation sera également mobilisée à travers un projet d’unité de méthanisation territoriale à Montoir-de-Bretagne qui injectera sa production dans le réseau GRDF.

Pour la production de chaleur, trois filières présentent des gisements importants sur la CARENE : le solaire thermique (production d’eau chaude sanitaire et/ou de chauffage), la géothermie et le bois-énergie (les ressources en bois bocager de l’agglomération sont aujourd’hui sous-exploitées).

La CARENE accompagne les collectivités du territoire dans le déploiement des énergies renouvelables sur le patrimoine public. Elle mobilise également les acteurs privés (industriels, entreprises tertiaires etc.) pour l’installation d’énergies renouvelables, en portage propre par les propriétaires-occupants par exemple, ou en accompagnant l’émergence de partenariats avec des tiers investisseurs spécialisés dans ces filières.

Le conseil en énergie partagé

Depuis 2013, un Conseiller en énergie partagé intervient auprès des communes et des services de la CARENE pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments et proccess de la CARENE (cycle de l’eau, gestion des déchets). Apportant son soutien dès la réflexion des travaux, il travaille aux côtés des techniciens des communes et services de la CARENE pour choisir avec eux la meilleure solution énergétique. 

Consulter le rapport de développement durable

Le rapport de développement durable 2017 de la CARENE

Chaque année un rapport permet d'évaluer l'évolution de la prise en compte du développement durable dans le fonctionnement de la collectivité et les actions menées sur le territoire.

Télécharger le rapport de développement durable de la CARENE - 2017