Economie et attractivité. Un territoire, des synergies

Conférence permanente pour l’emploi : des partenariats renforcés

La mise en œuvre du plan d’actions validé en octobre 2015 a permis de consolider les partenariats et de proposer des interventions très opérationnelles. 

Celles-ci portent notamment sur :

 

  • la reconnaissance « Entreprise accueillante » valorisant les entreprises engagées en faveur de l’emploi et de la découverte des métiers ;
  • la réalisation, en partenariat avec Pôle Emploi, du film « Recruter autrement » visant à sensibiliser les entreprises à la nécessité de mener leurs recrutements non plus sur la base du CV, mais sur celle des compétences des personnes ;
  • un plan d’intervention sur la création d’entreprises dans les quartiers, en lien avec la politique de la ville et réunissant l’ensemble des acteurs concernés.

Clauses sociales : favoriser l'accès et le retour à l'emploi

Depuis sa création, la CARENE met en œuvre les clauses sociales à déployer dans le cadre des marchés publics. Objectif : favoriser l’accès à l’emploi et à la formation de personnes engagées dans un parcours d’insertion ou de réinsertion professionnelle.

En 2017

  • la démarche a généré 67 542 heures de travail au bénéfice de publics éloignés de l’emploi, résidant majoritairement sur le territoire de la CARENE. Soit 146 personnes (dont 89 % d’hommes) bénéficiaires de ces clauses sociales désormais inscrites dans les marchés de tout donneur d'ordre accompagné par la CARENE ;

  • les 82 entreprises engagées dans la réalisation de leurs clauses sociales ont, soit procédé à des embauches directes sous forme de CDI, CDD ou contrat d’apprentissage, soit construit des parcours en alternance dans le cadre de contrats de professionnalisation portés par le GEIQ BTP (Groupement d’Employeurs d’Insertion et de Qualification) dont elles sont membres. 60 % des heures réalisées l’ont été dans le cadre de mises à disposition de personnes éligibles aux clauses sociales auprès d'entreprises titulaires du marché, en s’appuyant sur les structures de l’insertion par l’activité économique du territoire (entreprises de travail temporaire d’insertion et associations intermédiaires).

Les secteurs d’activité les plus représentés restent ceux du bâtiment et des travaux publics, suivis des secteurs de la propreté, de l’environnement et des espaces verts.

La sur-représentation de la population masculine dans les publics bénéficiaires des clauses sociales est en lien direct avec la nature des marchés actuellement concernés. Poursuivre la diversification des marchés permettra d'ouvrir à de nouveaux profils métiers et de positionner un plus grand nombre de femmes. 

SIAE : montée en puissance

Grâce à l’intervention des SIAE (Structures d’Insertion par l’Activité Économique) sur le territoire, 325 personnes ont pu accéder à un emploi rémunéré accompagné d’un plan de formation adapté. Comparé à 2016 (269 emplois), la progression est nette. Les SIAE ont recruté des personnes rencontrant des difficultés plus importantes que les années précédentes. Néanmoins, le taux de sorties vers un emploi ordinaire et/ou une formation qualifiante est resté stable.

Chiffres-clés

  • 67 542 heures de travail générées grâce aux clauses sociales au bénéfice d'un public éloigné de l'emploi
  • 146 bénéficiaires

Saint-Nazaire digital week : mobilisation gagnante

La deuxième Digital Week organisée par la CARENE, de manière coordonnée avec la Nantes Digital Week, a attiré 8000 personnes, soit deux fois plus qu'en 2016. L'événement contribue à positionner Saint-Nazaire sur la carte des agglomérations actives dans le domaine du numérique et permet de fédérer la communauté grandissante des professionnels du secteur.

Du 14 au 24 septembre, la manifestation s'est déclinée en près de 100 rendez-vous fédérant un large public autour des enjeux et des nombreux potentiels portés par les technologies. Le grand public a pu y découvrir toutes les facettes du monde numérique : immersion sous casque de réalité virtuelle, géocaching, atelier-débat sur l’e-réputation, etc. 

Organisé pour la première fois et dédié aux professionnels, le Business Day a mobilisé quant à lui une trentaine de contributeurs et attiré plus de 500 participants du monde économique originaires de Nantes et Saint-Nazaire durant toute une journée d'ateliers et de conférences, clôturée par une soirée « Nantes Tech à la plage ».

La Saint-Nazaire Digital Week 2017 a été marquée par d'autres temps forts conviviaux, comme la Baby-Foot cup ou l’Escape Game Virtuel, qui ont rassemblé plus de 100 participants chacun. 

Nautic 2017 : porte-voix de l'innovation territoriale

Pour sa troisième participation au Nautic (Salon Nautique International de Paris) qui s'est tenu du 2 au 10 décembre, la CARENE était présente au sein de l'espace dédié aux Pays de la Loire, sur un stand partagé avec CAP Atlantique et Nantes Métropole.

Conçu pour valoriser l'esprit d'innovation de notre territoire et de ses filières de pointe, le stand a attiré de nombreux visiteurs, notamment lors de la présentation des événements nautiques du bassin nazairien. Trois lauréats des Audacity Awards (Skol Ar Mor, S.AN.D et Ma p’tite saline) y ont été accueillis, ainsi que STX, venu présenter un projet de voile rigide particulièrement innovant.

Ce partenariat porteur entre la CARENE, CAP Atlantique et Nantes Métropole sur l'événement promotionnel incontournable qu'est le Nautic a bien évidemment vocation à se poursuivre.

The Bridge : valoriser le monde industriel et ses opportunités

Au sein du village de l'événement The Bridge, un espace de 3 750 m² a été dédié à la découverte des métiers et formations industriels. Mise en œuvre par l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie, cette Fly Zone de l'Industrie avait pour partenaires Airbus et la CARENE.

Un grand nombre de partenaires locaux s'est mobilisé pour l'occasion : entreprises, établissements scolaires, organismes de formation, institutions et l'ensemble des acteurs de l’emploi. Pour offrir une vision exhaustive du secteur aux différents publics présents, la Fly Zone a été déclinée en quatre espaces :

  • un espace découverte des métiers pour initier les visiteurs au savoir-faire industriel via par exemple un simulateur de soudage ou une machine à découpe laser ;
  • un espace ludique pour s'essayer au pilotage de drone, tester des lunettes 3D, visionner des vidéos métier dans l’OMNI, etc. ;
  • un espace de retransmission en direct sur écran géant des shows aériens du Bourget et de visionnage de vidéos sur le monde industriel ;
  • un espace emploi/formation dédié à l'information sur les parcours professionnels.
  • Plus de 10 000 personnes de tout âge (collégiens, lycéens, chercheurs d’emploi, familles) ont ainsi pu s'immerger dans l'univers industriel, ses métiers, ses formations, ses débouchés, et découvrir les nombreuses opportunités offertes sur notre territoire. 

Un stand à valeur technologique ajoutée

À l’occasion de The Bridge, la direction Développement économique et attractivité de la CARENE, en lien avec la direction de la communication, le Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire et l’agence de développement économique Nantes Saint-Nazaire Développement, a piloté la création et l’animation d’un stand destiné au grand public. Objectif : mettre en lumière l’économie nazairienne et les perspectives de développement de ses technologies à valeur ajoutée. 

Plus de 10 entreprises et centres de formation du territoire se sont relayées trois jours durant pour décliner l’industrie du futur sous toutes ses facettes les plus innovantes : impression 3D, exosquelettes, robotique, drones, réalité virtuelle, etc. Le stand, ouvert au grand public, a aussi contribué à ce que les Nazairiens comme les visiteurs de The Bridge prennent conscience des atouts du territoire et sa puissance économique. Un véritable succès qui a valorisé l’avance technologique du territoire Nantes Saint-Nazaire et la capacité de travail collectif de l’ensemble des acteurs, qu’ils soient institutionnels ou économiques.

Îlot Willy Brandt : un nouveau quartier de vie en perspective

L’année 2017 a été marquée par le lancement de la consultation relative à l’îlot Willy Brandt, nouvelle adresse du quartier d’affaires Saint-Nazaire TGV.

Composé de deux immeubles de logements, d’un hôtel et de surfaces de restauration, l'ensemble de 15 500 m² viendra parachever le quartier d’entrée de ville, en complément de la gare TGV rénovée dont la livraison est attendue pour 2019.

Le marché a été attribué à Linkcity, filiale promotion de Bouygues Construction. Une architecture ambitieuse et une offre qualitative seront proposées afin d’accueillir de nouvelles entreprises et de nouveaux habitants.

Après le dépôt du permis de construire mi-2018, la construction démarrera au printemps 2019, pour une livraison attendue début 2021.

Audacity Awards : une 6e édition particulièrement riche

L'édition 2017 des Audacity Awards a été forte en émotions et en révélations de talents locaux. Lors de la soirée de remise des prix qui s'est tenue au Quai des Arts à Pornichet, les services de la CARENE et l'ensemble des partenaires ont été particulièrement salués pour leur rôle de facilitateurs et la qualité de l’accompagnement proposé.

Cette édition 2017 a également été marquée par deux nouveaux partenariats de poids – le logisticien IDEA Groupe et le groupe de presse Les Echos – qui ont permis aux Audacity Awards de monter encore en puissance. Sélectionnés parmi 39 candidats nommés dans six catégories, les lauréats sont repartis chacun avec un chèque de 2000 euros et un accompagnement personnalisé STARTER offert par la CCI.

6 Défis / 6 lauréats : 

  • Défi Innovation sociale et RSE : Le MarSOINS (unité mobile de prévention santé)
  • Défi Vert & écotechnologie : E.S.T (robot dévaseur)
  • Défi Produit innovant : S.A.N.D. (bateau semi-rigide avec cabine)
  • Défi Service innovant : Cylaos (service de conseil en impression 3D dédié aux TPE/PME)
  • Défi International et attractivité : Ma p’tite saline (saline ludique pour récolter son sel chez soi)
  • Défi Numérique : Ouest Médias (offre en réalité virtuelle à partir de technologies issues de la photographie)

Innovation : un territoire moteur et porteur d'avenir

En 2017, la CARENE a initié des discussions approfondies avec ses partenaires en vue de consolider l’accompagnement apporté aux entreprises et aux porteurs de projets du territoire. 

Dans ce cadre :

  • une charte d’accompagnement a été mise en place avec Atlanpole, renforçant les objectifs d’intervention du syndicat mixte sur le territoire, via l'établissement d'un diagnostic approfondi des porteurs de projets. Via, également, un partenariat avec les Audacity Awards visant à assurer un suivi plus poussé encore des lauréats ;
  • des revues de projets régulières ont été mises sur pied avec Atlanpole et Cap Atlantique, toujours dans le but de renforcer le suivi des porteurs de projets. En 2018, ces revues de projets ont été élargies à la CCI et à l’agence régionale des Pays de la Loire ;
  • le soutien aux structures concourant à l’innovation sur le territoire – Atlanpole, Technocampus Smart Factory, Neopolia, La Cantine – a été maintenu.

Maia Mater : faire émerger la filière numérique

En 2017 la CARENE a initié, en partenariat avec Nantes Métropole, un programme de soutien aux futurs entrepreneurs dans le domaine du numérique. Leur ambition : faire émerger des start-up viables sur le territoire. 

Maia Mater s’inscrit dans la feuille de route de la Nantes Tech, que Saint-Nazaire a officiellement rejointe en juin 2017. Sa mise en œuvre a été confiée à La Cantine. Les premiers entrepreneurs ont été accompagnés durant l’été 2017 : trois mois à Nantes pour les porteurs de projets, un mois à Saint-Nazaire pour les équipes existantes ayant besoin de faire évoluer ou de renforcer leur projet. Fondé sur la dynamique collective, ce programme original offre aux entrepreneurs la possibilité d’être hébergés, nourris et accompagnés par leurs pairs durant un à trois mois, pour se consacrer pleinement à l’avancement de leur projet.

Essor de la filière nautique, développement de la filière EMR (Énergies Marines Renouvelables), mutation du Grand Port Maritime en «smart port», émergence de la «Microalgue Valley»... Plus que jamais, Saint-Nazaire a fait le choix de capitaliser sur ses potentiels pour se positionner comme territoire leader. Ces atouts ont été valorisés lors de la «Rentrée de la CARENE» le 12 septembre 2017. 

C'est tout un pan de l’économie bleue qui s'est mise en mouvement à Saint-Nazaire, portée par des projets emblématiques en devenir. À commencer par le parc éolien offshore dont l'installation au large de Saint-Nazaire à l'horizon 2022 mobilise de nombreux acteurs (GE, STX, start-up et PME locales) regroupés au sein du cluster Neopolia EMR. Saint-Nazaire est également le berceau français de l'éolien flottant, via son site d'essai SemRev. La première éolienne flottante française, Floatgen, a été inaugurée à Saint-Nazaire en septembre 2017, en présence du secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu. Autre perspective conciliant technologie et transition écologique : la construction envisagée à Saint-Nazaire du cargo à voile Neoliner.

Enfin, les micro-algues s'imposent comme la filière d'avenir par excellence, sur un territoire désormais qualifié de « Microalgue Valley » où se regroupe l'ensemble de la chaîne de valeurs de la filière : enseignement supérieur et recherche (IUT, CNRS...), entreprise (AlgoSource) et plateforme R&D (AlgoSolis). Cette dernière, inaugurée en 2015 et opérée par le GEPEA*, fait désormais figure de référence internationale. Tourisme et nautisme ont eux aussi le vent en poupe, portés par des événements phares (The Bridge, Tour de France à la voile , etc.) et des projets de développement ambitieux de ports de plaisance, à Saint-Nazaire et à Pornichet, pour inventer la plaisance de demain.