- Jeunesse, Economie

Enseignement supérieur. L’Agglomération dévoile son plan d’action

Le transfert du campus universitaire de Gavy vers le site d’Heinlex est attendu pour 2021. - Agrandir l'image, .JPG 485Ko (fenêtre modale)
Le transfert du campus universitaire de Gavy vers le site d’Heinlex est attendu pour 2021.

La CARENE se dote en cette rentrée d’un Schéma de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Ses ambitions ? Renforcer l’attractivité du territoire et développer les filières d’excellence.

Avec 15 établissements et une soixantaine de formations, Saint-Nazaire et son agglomération accueillent aujourd’hui 3 400 étudiants et près d’une centaine d’enseignants chercheurs. Le territoire se distingue par l’excellence de sa recherche avec la présence de 4 laboratoires dont des structures en pointe dans le domaine des technologies pour la mer.

3400 étudiants, 60 formations

La force de Saint-Nazaire se situe également dans la création de passerelles entre l’enseignement supérieur et le monde de l’entreprise avec un tiers de formations par alternance. Malgré ces atouts, la Ville rencontre des difficultés pour développer son vivier d’étudiants.

Une classe prépa Beaux arts en 2019

En s’appuyant sur un diagnostic des forces et des faiblesses du territoire, la CARENE a donc élaboré – en partenariat avec la Région, l’Université, les établissements de formation et les acteurs économiques – un Schéma de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour les années 2018 à 2023. Ce plan d’action ambitieux doit tout d’abord permettre de développer le pôle étudiant nazairien, en augmentant le nombre de formations et en dynamisant la vie étudiante. L’enseignement artistique sera par exemple renforcé avec l’ouverture d’une classe préparatoire aux Beaux-arts en 2019 (80 étudiant au démarrage, 140 à terme) et la création d’un master design en 2022.

Par ailleurs, le transfert du campus universitaire de Gavy vers le site d’Heinlex, attendu pour 2021, devrait favoriser les synergies étudiantes. «Ce déménagement permettra la création d’un véritable campus, ancré dans le paysage urbain et l’environnement économique local. Nous pourrons accroître encore la visibilité de l’offre de formation et nous allons pouvoir lancer de nouveaux cursus, des parcours croisés et de nouvelles opportunités de partenariats», se félicite Olivier Laboux, président de l’Université

Soutien à l’innovation

Consciente de ses atouts, la CARENE souhaite également conforter son pôle technologique d’excellence. Un objectif qui passe par le développement des technologies pour la mer, le soutien aux technologies pour l’industrie du futur et le renforcement de la dimension internationale de Saint-Nazaire dans ces domaines. Enfin, le troisième axe du schéma met l’accent sur l’innovation avec une attention particulière portée à l’entrepreneuriat étudiant. Illustration de cette politique ambitieuse : la création d’un campus numérique en cœur de ville. Situé dans les locaux du Paquebot, cette structure permettra de favoriser les connexions entre les étudiants de l’école d’ingénieurs du CESI et le tissu économique local !

A télécharger