Accès direct au contenu

La biodiversité

Les enjeux de la nature en ville


Vue aérienne de Saint-Joachim en BrièreBordée par l'océan Atlantique, la Loire et le marais de Brière, l'agglomération nazairienne est riche de milieux naturels où foisonne une diversité de faune (animaux, êtres humains, champignons, bactéries...) et de flore (plantes, prairies, forêts, cours d'eau...). Au-delà de cette biodiversité exceptionnelle, la biodiversité « ordinaire » mérite également une attention toute particulière.

La biodiversité en ville dispense de nombreux services en participant à l'amélioration du cadre de vie et de la santé des habitants. Elle contribue par exemple :
  • à l'adaptation des villes au changement climatique en y rafraîchissant l'atmosphère (souvent plus chaude de plusieurs degrés dans l'espace urbain)
  • à la régulation des émissions de gaz à effet de serre (via le stockage du carbone par la végétation)
  • à la limitation du risque d'inondations (rôle d'« éponge naturelle » des zones humides)
  • à la régulation de la pollution (rôle épurateur de certaines plantes aquatiques).

Amenagement et préservation des milieux naturels

Les projets d'aménagement de la CARENE, à vocation d'habitat, économique ou de transport, sont souvent confrontés à des enjeux de préservation de milieux naturels, y compris lors d'opérations de renouvellement de sites déjà urbanisés. La fragmentation et le grignotage de l'espace sont en effet des menaces importantes au maintien de la biodiversité urbaine si l'aménagement des espaces vacants n'est pas raisonné.
A travers sa compétence d'aménagement du territoire, la CARENE joue un rôle clé dans la lutte contre l'érosion de la biodiversité. Elle est à l'initiative depuis de nombreuses années d'actions allant dans le sens du développement durable. Sa démarche repose sur :
  • la préservation des ressources naturelles dès la phase de conception des projets d'aménagement
  • la mise en oeuvre des mesures de conservation et de valorisation de ces ressources lors de la réalisation des projets
  • la mise en place, si nécessaire, de mesures de correction et de compensation
  • l'établissement de plans de gestion avec les aménageurs et les communes pour maintenir le bon état écologique des milieux.

La CARENE s'implique dans le "Contrat Nature"

Entretien et création de mares, plantation et entretien de haies bocagères, installation de passages sous voie pour batraciens, mise à plat et évolution des pratiques d'entretien des fossés, éducation à l'environnement en direction du grand public et des scolaires, réflexion spécifique à l'intégration des corridors écologiques dans les documents d'urbanisme : telles sont les principales actions inscrites au "Contrat Nature" pour 2013 et 2014. Cette démarche, initiée sous l'impulsion du Parc naturel régional de Brière en partenariat avec la CARENE, la Région des Pays de la Loire, le Département de Loire-Atlantique, la Chambre d'agriculture de Loire-Atlantique, la CARENE, CAP Atlantique, les communes de Guérande, Saint-Lyphard et Saint-André-des-Eaux ainsi que l'association Loire Océane, préfigure une nouvelle donne dans la prise en compte des espaces naturels fragiles.

Newsletter | Plan du site | Aide à la navigation

CARENE : 4 avenue Commandant l'Herminier 44600 Saint Nazaire | 02 51 16 48 48 | Plan d'accès | Mentions légales