Accès direct au contenu

La politique de l'habitat

Habitat : la CARENE construit l'avenir au service du parcours et des projets résidentiels de ses habitants


L'Habitat dans la CARENEPour la CARENE, l'habitat est un enjeu majeur de développement. Cette politique, traduite dans son 3ème Programme Local de l'Habitat*, a pour ambition de proposer des logements adaptés aux besoins et aspirations de tous les habitants de l'agglomération, en conciliant modernité et innovation, gestion économe de l'espace et qualité de vie.

De 2011 à 2016, l'objectif était de proposer plus de 1 100 nouveaux logements par an en réponse à un accroissement important de la population. L'accélération de la production des logements de la fin des années 2000 a surtout été le fait des communes dites "péri-urbaines" de l'agglomération. Celles-ci souhaitent continuer à se développer mais à un rythme moins soutenu pour mieux accueillir les nouveaux arrivants. A contrario la ville-centre souhaite mieux retenir et si possible accueillir un plus grand nombre de familles que dans la période précédente et proposera donc des typologies de logements plus diversifiées allant dans ce sens. C'est donc encore 1000 logements nouveaux que l'agglomération entend proposer. 

L'accueil de nouveaux habitant se fait principalement dans le logements ancien, c'est donc lui qui porte en premier lieu l'appréciation sur la qualité des logements.

La qualité de vie de notre territoire, entre marais, estuaire et océan passe par une politique équilibrée de l'habitat. Il s'agit notamment :
  • d'amplifier l'accompagnement et l'incitation à rénover le parc de logements anciens, qu'il s'agisse de la maison individuelle que du collectif notamment en copropriété,
  • de mieux répartir les logements locatifs HLM sur l'ensemble des communes et de diviser par 2 les délais d'obtention d'un logement au plus près de son lieu de vie ;
  • de limiter l'emprise des nouvelles opérations d'habitat et d'augmenter le nombre de réalisations dans le tissu urbain pour « renouveler la ville sur elle-même »,
  • d'aider les jeunes ménages désireux d'acheter leur premier logement, en programmant des logements à proximité des lieux d'emploi et de service pour éviter ainsi de longs et coûteux déplacements ;
  • de réduire la facture énergétique due au chauffage de son logement par les conseils et les aides aux travaux les plus adaptés ;
  • d'adapter le domicile suite à la perte d'autonomie, par l'amélioration de son logement ou par des constructions adaptées dans les centres-villes ;
  • de proposer aux publics les plus fragiles des solutions pour passer de l'hébergement à un logement autonome.

 
De nombreuses actions pour être plus efficace

Pour atteindre ses objectifs, la CARENE s'est dotée de multiples moyens d'action :

  • l'acquisition de terrains pour y créer des logements abordables ;
  • la création de 14 zones d'aménagement concertées dédiées à l'habitat, dans lesquelles sont proposées toutes les gammes de logements : individuels, collectifs, locatifs, accession sociale et à prix de marché....
  • le soutien financier chaque année à la construction de plus de 300 logements locatifs HLM et à la requalification de 250 logements parmi les plus anciens du parc HLM, principalement dans le cadre du 2nd projet de renouvellement urbain dont bénéficie l'agglomération nazairienne,
  • la mise en place de mécanismes de sécurisation et d'aides financières à l'accession à la propriété (une centaine de ménages en bénéficient tous les ans),
  • la mise en oeuvre depuis 2002 d'une politique d'amélioration de l'habitat ancien, sous le label "Ecorenove-Carene" qui a permis d'améliorer près de 400 logements chaque année ;
  • Un accompagnement des copropriétés de la reconstruction pour qu'elles retrouvent un second souffle et redeviennent attractives ;
  • l'accompagnement des communes dans leurs projets : conseils en amont, suivi des dossiers, études, recherche de solutions adaptées les moins consommatrices d'espace, soutien à la mise en œuvre opérationnelle... ;
  • la mobilisation de tous les acteurs et financeurs de l'habitat, les promoteurs, les investisseurs, les opérateurs sociaux à partir des projets communaux de développement et de renouvellement urbain, s'inscrivant dans la politique communautaire.

Faciliter les parcours résidentiels en accompagnant les projets de logement des habitants

 Au cours de l'élaboration de ce 3ème Programme Local de l'Habitat, des acteurs et des partenaires interrogés ont fait part du besoin que soient mieux identifiés les services rendus aux habitants par la politique de la CARENE en faveur de l'habitat.

 D'où l'orientation choisie de s'engager vers un service public local de l'habitat ou « guichet unique de l'habitat » réuni en un lieu clairement identifié.

 Dans un premier temps celui-ci s'appuie sur les dispositifs et les services existants avec une volonté de les coordonner et de les faire converger vers un objectif partagé dans une logique de mutualisation des moyens : la maison de l'habitant.

 Le logement est un produit cher, puisqu'il est besoin de solvabiliser près de 75 % des ménages pour qu'ils accèdent à un logement correspondant à leurs besoins et ce, en adéquation avec leurs ressources.

Dès lors, un premier élément de complexité pour ces ménages est de connaître leur éligibilité à des dispositifs d'aide. De surcroît, les démarches peuvent être complexes sur les plans juridiques et administratifs (ou paraître complexes à des ménages peu familiarisés à ces questions). Enfin, beaucoup se sentent démunis sur le plan technique notamment face à des professionnels qui privilégient de façon naturelle les solutions qu'ils maîtrisent, sans certitude de la meilleure adéquation avec le besoin et le souhait du ménage.

 Apporter une information et des conseils de façon à rendre les ménages acteurs de leur projet notamment vis-à-vis des professionnels répond à plusieurs objectifs :

- Améliorer « l'audience » des dispositifs publics d'aide au logement,

- Diminuer les abandons et les échecs en cours de projet,

- Améliorer l'adéquation entre offre et demande de logement sur l'ensemble du territoire,

- Faciliter le travail des professionnels, leurs clients ayant mieux préparé leur projet en amont,

 Ainsi la notion d'accompagnement est essentielle, qu'elle soit ponctuelle ou tout au long du projet lié au logement. L'intérêt de cet accompagnement se révèle particulièrement significatif pour les situations suivantes :

 1. Les nouveaux arrivants dans leur projet de logement

Une attention particulière sera portée dans ce nouveau PLH aux jeunes actifs en précarité d'emploi qui recherchent un hébergement ou un logement en adéquation avec leurs besoins. Stages, intérim, CDD, deviennent des incontournables des débuts de carrière professionnelle qui compliquent l'accès au logement. Une grande partie de l'offre est avant tout conçue pour une occupation de moyenne durée. Des outils et dispositifs existent mais de toute évidence sont peu mobilisés. Il s'agira d'intensifier le réseau des acteurs du logement des jeunes pour :

- mieux faire connaître les offres et les services proposés,

- compléter certains types d'offres, notamment au sein du parc privé (y compris parc privé des collectivités).

 2. Les futurs accédants dans leur projet d'accession à la propriété

Les enjeux d'un accompagnement auprès des accédants à la propriété et plus particulièrement des ménages primo-accédants sont d'une part de les aider à « sécuriser » leur projet et éviter qu'ils se mettent en difficulté financière à court ou moyen terme et, d'autre part, de les encourager à bien analyser l'adéquation de leur projet avec leurs besoins, leurs aspirations et leur ressources. L'accompagnement peut consister en un conseil financier et juridique pour lequel la CARENE fait appel à l'ADIL, mais aussi en termes d'information sur les biens correspondants à leur projet, les aides mobilisables dont celles de la CARENE, ceci en amont de ce que proposent les professionnels de l'immobilier.

 3. Les demandeurs de logement locatif abordable

Chaque EPCI doté d'un PLH doit mettre en place un service intercommunal d'accueil des demandeurs de logements locatifs sociaux et d'information sur l'état de leur dossier. Silène dispose aujourd'hui d'un service complet d'accueil des demandeurs avec l'Espace Immobilier. Il constituera la tête de réseau de l'ensemble des points d'accueil situés dans les communes.

 4. Les plus fragiles vers un hébergement ou un logement pérenne

D'une manière générale, l'accompagnement des personnes les plus en difficultés, s'agissant de leur accès ou leur maintien dans un logement ou un hébergement, passe par une mobilisation en réseau des acteurs concernés, pour identifier et coordonner les solutions adaptées en fonction des situations. Ce travail partenarial est donc à conforter et devra intégrer la création d'une commission intercommunale d'examen des situations les plus difficiles prévue dans le cadre du plan partenarial de gestion de la demande.

S'agissant des personnes âgées, le partenariat instauré avec le CLIC Pilotage sera pérennisé avec la relance d'opérations d'informations conjointes.

 5. Les propriétaires (et copropriétaires) dans leur projet de rénovation

Le service préexistant évolue en service public de la rénovation de l'habitat sous le label « Ecorenove-Carene », label jusqu'alors utilisé sur le site internet dédié, qui s'étoffe avec un module de mise en relation entre les professionnels et les particuliers.

 Ces derniers sont accompagnés dans leur projet de rénovation vers 5 axes prioritaires :

- La rénovation énergétique,

- L'adaptation du domicile à la perte d'autonomie,

- Le conventionnement locatif,

- La lutte contre le logement indigne,

- La rénovation globale des copropriétés.

Sans oublier l'aide à la mise aux normes de l'assainissement non collectif et l'embellissement des façades.

Ecorenove coordonne des outils nationaux et régionaux : l'Espace Info Energie, la Plateforme de rénovation énergétique, l'antenne locale de l'Agence Départementale d'Information au Logement (ADIL)....

 

Vers une maison de l'habitant

 A l'horizon 2018, l'ensemble de ces services pourraient être réunis en un même lieu pour être plus visibles et travailler mieux ensemble. D'autres pourraient la rejoindre.

 

* Cet outil de prévision et de programmation concerne les dix communes de l'agglomération.

Contact

Direction de l'Habitat
4 avenue du Commandant l'Herminier
44605 Saint-Nazaire
tél. 02 72 27 51 07
fax.  02 40 19 59 28
mail.  habitat@agglo-carene.fr

Newsletter | Plan du site | Aide à la navigation

CARENE : 4 avenue Commandant l'Herminier 44600 Saint Nazaire | 02 51 16 48 48 | Plan d'accès | Mentions légales