Accès direct au contenu

Salon du savoir-faire local. Les micro-entrepreneurs voient grand

Près de 150 exposants du bassin nazairien se retrouveront salle Jacques Brel les 23 et 24 avril pour la 3e édition du Printemps du savoir-faire local. Zoom sur 3 d’entre eux.
Nous sommes tous micro-entrepreneurs, et souvent les seuls salariés de nos entreprises. Et nous avons besoin de nous faire connaître et d'enrichir nos réseaux. À défaut de trouver un salon à notre image - et à notre budget ! -, nous avons donc décidé de nous regrouper pour créer le nôtre »,  explique Cédric Derouin, organisateur et exposant.

L'association du Salon du savoir-faire en est ainsi à la 3e édition du Printemps du même nom. Les 23 et 24 avril, près de 150 exposants du bassin nazairien, et au-delà, se retrouveront à nouveau à la salle Jacques Brel. Environnement, gastronomie, bien-être, bâtiment, graphisme... De nombreux horizons professionnels seront représentés, portés par des profils et des talents tout aussi variés. L'occasion également de participer au lancement du Rozo, la nouvelle monnaie locale nazairienne, et de découvrir des artistes locaux avant de s'initier au tango argentin et à la salsa cubaine le samedi soir... Le tout gratuitement !
www.salon-du-savoir-faire-local.org

La main dans le sac | Valentine Major, Port Charlotte
Valentine - Port Charlotte"Concilier ma vie de maman et ma vie professionnelle... L'idée me trottait dans la tête depuis 3 ans. M'étant prise de passion récemment pour la couture, j'ai finalement décidé de me lancer cette année en créant la marque Port Charlotte, du nom de la plage nazairienne où j'ai grandi. Mais pas question de fabriquer des vêtements pour enfants... je me suis spécialisée dans les cabas pour la ville et la plage, les tud bags - avec 5 design différents  évoquant Saint-Nazaire, conçus par un graphiste - et les pochettes pour femmes. Après une formation à la boutique des gestion des entreprises, j'ai démarré en ligne, avec seulement quelques revendeurs locaux. Autrement dit, ce salon va m'offrir ma première grande visibilité aux yeux du public, qu'il s'agisse de particuliers ou d'entreprises.»

Le Japon a du bon | Naoko Hirobe, Takako & Naoko
Jardicompost"En tant que nazairienne d'adoption, ça me désole de voir qu'il faut aller à Paris pour découvrir ce que la culture japonaise a de meilleur à offrir, notamment au niveau de la cuisine qui est ma passion. Lors de ce salon, nous serons ainsi 4 amies, toutes Japonaises, pour présenter quelques spécialités, et voir, en fonction de l'accueil et des retour, s'il y a matière à ouvrir un restaurant. Au menu : du curry - plat d'origine indienne devenu l'un des plus populaires du pays -, des sushis et quelques mets sucrés. Et d'ores et déjà, en plus de mon activité de conseil à l'export pour les sociétés japonaises, j'ai moi-même commencé à importer quelques produits alimentaires comme du thé vert en poudre, du sansho ou poivre du Sichuan et de la poudre de miso... Tous avec des labels équivalents aux AOC françaises !" - www.takakoetnaoko.com

Potager rime avec partagé | Cédric Derouin, JardiCompost
Jardicompost"JardiCompost a été créée en 2011 autour de 2 activités : le compostage collectif, en pieds d'immeubles ou dans les quartiers HLM sur le territoire de la Carene, et le jardinage, avec une spécialisation dans la création et l'entretien de potagers urbains que ce soit dans les jardins, sur les balcons, voire sur les toits. Dans certains quartiers, j'accompagne aussi des jardins partagés en lien avec le mouvement des Incroyables Comestibles. Il s'agit là de créer ou de de récréer du lien social : une action qui intéresse notamment l'office public de l'habitat Silène. Le jardin est en effet un beau prétexte pour faire sortir les gens de chez eux, leur permettre de rencontrer leurs voisins et d'échanger avec eux. Un travail qui s'inscrit dans la durée... »
 

Newsletter | Plan du site | Aide à la navigation

CARENE : 4 avenue Commandant l'Herminier 44600 Saint Nazaire | 02 51 16 48 48 | Plan d'accès | Mentions légales